Code orange

La direction de course de la Mini transat a annoncé en cette fin d’après-midi le passage en code Orange. Cela signifie qu’un départ peut être donné dans les prochaines 36 heures, soit à compter de vendredi à 6h00.

Parti naviguer cet après-midi en baie de Quiberon, Renaud a posé le pied sur le ponton de La Trinité au moment ou le code orange était annoncé.
« Ca m’a fait du bien de naviguer, ça m’a permis de rester dans le rythme pendant cette période de standby qui peut paraître longue. C’est quand même l’envie de partir et d’être sur l’eau qui nous tient jusqu’au départ.
J’étais content d’apprendre l’annonce du code orange mais il faut rester conscient que les systèmes météo sont encore complexes. »

DSCN0690

Deux options sont envisagées par l’organisation (source Mini Transat) :

Premier scénario : un départ vendredi et une escale à Gijon. Les fichiers météo laissent clairement apparaître l’ouverture d’une fenêtre pour environ 48 heures à partir de la journée de vendredi. C’est un délai suffisant pour rallier la côte nord de l’Espagne, mais qui ne permet pas de franchir sans encombre l’obstacle du cap Finisterre. La première étape serait alors tronçonnée avec un nouveau départ de Gijon dans la journée du mardi 29 octobre. Dans ce cas, ce sera un passage au code vert demain.
Deuxième scenario : la fenêtre météo entraperçue dans la journée de lundi se confirme être suffisamment grande pour laisser un délai de trois jours à l’ensemble de la flotte des Minis pour traverser le golfe de Gascogne. Cette solution est évidemment la plus simple pour les coureurs comme pour l’organisation. Mais il faut avoir confirmation que cette fenêtre ne se referme pas aussi brusquement qu’elle s’est ouverte. Dans le cas d’un départ lundi, ce serait retour au code rouge jeudi soir.

Retour donc à Douarnenez dès demain pour les 84 skippers en attente de la décision qui sera annoncée au terme du briefing météo de 18h.

 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire