10ème du Trophée MAP

J’ai franchi la ligne du Trophée Marie Agnès Peron vendredi en 10ème position des bateaux de série. Après 1 journée et 8 heures de courses et à 53 minutes du vainqueur.

Après une bonne première partie de course dans le paquet de tête, une vilaine algue est venue se coincer dans ma quille et m’a fait perdre le contact avec les premiers.

La fin de course a été superbe, avec un vent montant jusqu’à 35 noeuds, et des surfs a 18 nœuds! le mini est vraiment un super bateau!

prochain rendez vous dans moins d’une semaine pour lé départ du Mini Fastnet, course en double toujours au départ de Douarnenez.

En attendant n’oubliez pas de soutenir le projet en inscrivant votre nom sur le bateau en cliquant sur le lien suivant : http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/run-o-sur-la-mini-transat

KisskissBankbank est une plateforme qui permet de réunir des fonds afin de financer des projets. n’hésitez pas à faire tourner à votre entourage.

A bientôt

Renaud

Le compte à rebours pour la Mini Transat est lancé!

A un peu plus de 4 mois du départ de la Mini Transat, et en plein milieu de la saison des courses préparatoires, le compte à rebours vers la ligne de départ de la Mini Transat est bel et bien lancé!

C’est le 13 octobre prochain en baie de Douarnenez que s’élancera la Mini Transat en direction de Lanzarote (Canaries), puis Pointe à Pitre!

Renaud et son bateau le 535 Némo-TX sont inscrits, qualifiés et sur motivés pour relever ce défi et franchir la ligne d’arrivée en Guadeloupe.

Merci aux partenaires/mécènes qui se sont déjà associés au projet! Malheureusement le budget n’est pas encore finalisé!

Alors soutenez Renaud grâce au financement collaboratif, en vous offrant une traversée de l’Atlantique, quelques rayons de soleil l’hiver prochain… en cliquant sur l’image ci dessous!

 

Faites tourner ce lien auprès de votre entourage! Les petits ruisseaux font les grandes rivières!!! (et les dons sont déductibles d’impôts!)

Merci à tous

Zoom sur :

In Team : Start-up montante du recrutement digital soutien Renaud depuis la Mini Transat 2011.
Le cabinet IN-TEAM vous accompagne depuis 4 ans sur vos recrutements .NET / ANDROID / IOS / PHP / HTML5 / JAVA.
Les plus grands noms du web, des industries et de la finance ont déjà fait appel à leurs services avec succès.

Alors ne tarder plus si vous avez des besoins en recrutements digitaux / IT… vous savez maintenant qui contacter !

Une entrée en matière réussie !

C’est lundi à 03H44 qu’avec Némo-TX nous avons bouclé la Pornichet Select en 5ème position. Une superbe épreuve très intense et riche en rebondissement. Après la seconde place sur l’Open ½ clé, le bilan est donc très satisfaisant sur les deux premières épreuves de la saison.

Némo-TX 2nd au départ!

C’est après 2 jours 16h et 42 minutes d’une course intense que le 535 a franchi la ligne d’arrivée de la Pornichet Select en 5ème position.
Partis samedi à 13h00 de la Baie de la Baule, le parcours a emmené les concurrents vers le phare des Birvideaux, puis les Sables d’Olonne en laissant Belle ile et l’ile d’Yeu à bâbord, avant d’entamer une remontée vers Groix, puis un retour à Pornichet, près de 300 Milles au total.
La météo annoncée promettait des variations de vent qui ont amené quelques rebondissements.

Après un départ canon, Némo-TX sort en tête de la Baie de la Baule, et nous rentrons  tout de suite dans le match et dans le vif du sujet. A la tombée de la nuit et après quelques choix tactiques peu concluants, la flotte enroulait le phare des Birvideaux pour un run sous spi le long de Belle ile, et un long bord de gennacker pour descendre jusqu’à l’Ile d’Yeu. Remontés à la deuxième place grâce à une superbe manœuvre au phare des Birvideaux, nous avons malheureusement vu revenir nos camarades de jeux suite la casse de la poulie de drisse de Gennacker.

Au petit matin, arrivé à l’Ile d’Yeu, Nous faisons parti, en sixième position, d’un groupe de 7 bateaux se détachant du reste de la flotte. Le passage le long de l’ile est difficile avec peu de vent. Avant de retrouver un léger souffle pour rejoindre les Sables d’Olonne où nous entamons la remontée vers Groix en cinquième position. Le vent monte, la flotte évolue au près, la mer est cassante et à la tombée de la nuit, une nouvelle poulie casse et nous fait perdre quelques minutes sur le groupe, mais la nuit se passe au contact.

C’est au petit matin vers Belle Ile que la course prend un tournant décisif. Alors que le vent faibli, le groupe s’engage pour passer entre Belle Ile et Quiberon, Tandis que Justine à bord du 824 Team Work choisit de passer au large… On ne la reverra plus jusqu’à découvrir son bateau déjà rangé en grand vainqueur lors de notre arrivée au port…

Après deux heures complètement arrêté devant Belle Ile faute de vent (il y a pire endroit pour s’arrêter vous me direz) , le groupe redémarre et nous négocions bien ce nouveau départ en nous échappant avec Clément (514 No War) vers Groix…  Mais la flotte est bien revenue et au passage de la pointe de Groix, difficile de savoir combien de bateaux sont passés devant. C’est alors avec Clément et Elise (548 Queramix), partenaires d’entrainement que nous nous retrouvons à tirer des bords de spi entre Groix et Lorient… Un air de déjà vu  puisque c’est le terrain de jeux de nos entrainements.

Les vitesses des bateaux sont très proches et c’est grâce à deux choix tactiques que j’arrive à me dégager et prendre un léger avantage devant le passage de la Teignouse… Mais la course n’est pas finie, la nuit tombe et Clément s’échappe sans que je puisse le voir et le contrôler !

On commence à entendre les concurrents s’annoncer pour l’arrivée à la VHF et surprise, deux ou trois bateaux ont l’air d’être passés !

Au final nous franchissons la la ligne, en cinquième position, dans un vent molissant, à quelques minutes du deuxième et du troisième, et quelques minutes devant un groupe d’une dizaine de bateaux. L’addition aurait pu être plus salée, je suis satisfait de ce résultat et de limiter la casse !

Un grand merci à :

–           l’hôtel Escale Oceania de Pornichet qui m’a accueilli avant et après l’épreuve a quelques minutes du port, et qui m’a permis de prendre le départ dans de bonnes conditions, et de me reposer une fois la ligne d’arrivée franchie. http://www.oceaniahotels.com/hotel-escale-oceania-pornichet-la-baule

–          Atelier de France pour son soutien sur ces premiers rendez vous de la saison : www.ateliersfrance.com

–           la SNT, la Mairie de la Trinité, et le Port de la Trinité pour l’accueil du bateau en dehors des périodes de courses. http://www.sagemor.com/la-trinite-sur-mer.html

–          tous ceux qui me soutiennent dans ce projet : Financière CLZ , La Baignoire de Joséphine, Aquaculture Jaouen, NKE électronique, Planète Iphone, la  famille et les amis !

–          Lorient Grand Large pour l’organisation de formations et stages, et Tanguy Leglatin pour les entrainements dans le froid aux mois de Février et Mars !

 

Le prochain rendez vous en mini aura lieu mi Mai pour un nouveau stage d’entrainement,  puis au mois de Juin à Douarnenez au Trophée MAP ou il va falloir défendre le titre conquis l’an dernier !

En attendant, je vais participer au Tour de Belle Ile en Open 7,50 puis entrainer un équipage pour le Trophée de lycées ! Et continuer à chercher les financements pour participer à la Mini Transat 2013 !

A très bientôt

Renaud
renaud@runo.fr
+33(0) 6 26 55 38 14

Remise des Prix de l'Open 1/2 Clé

Crédits photos : Guillaume Grange @audialog.com

Moteur… Action… Reprise !

Fin de chantier, remâtage, entrainements, Spi Ouest France, convoyages, recherche de partenaires et préparation des premières courses… Malgré les températures glaciales et le vent frais qui persistent, le programme a été dense depuis le mois de Janvier.

Dans un premier temps il a fallu mettre Némo-TX en chantier et lui préparer un nouveau mât. La coque et les appendices se faisaient une beauté au chantier « Technologie Marine » de Saint Philibert pendant que l’espar était préparé chez « Atelier Cables ». Une nouvelle fois beaucoup de temps passé pour panser les plaies et optimiser le bateau, mais beaucoup de chose apprise au contact de ces deux structures professionnelles. Un grand merci à eux pour leur accueil et leur disponibilité.

La remise à l’eau à eu lieu le 20 février à la Trinité sur mer, avec reprise des entraînements dans la foulée à Lorient pour une quinzaine de journée.

Dans le même temps et sous la houlette de la Société Nautique de la Trinité et de Team Winds, les entrainements coachés par Renaud ont repris pour la flotte des Grand Surprise sur le challenge de Printemps en vu de leur préparation au Spi Ouest France. Ce sont jusqu’à 22 bateaux qui ont suivi les cinq journées.

Le Spi Ouest France s’est ensuite enchainé avec l’équipage de l’entreprise « Ateliers de France » qui s’est associé par la même occasion au projet mini en accompagnant Renaud sur les premières courses de la saison ! Un grand merci  à eux ! www.ateliersfrance.com

 

La première course de la saison mini, l’Open Demi Clé, s’élancera samedi de Locmiquélic en direction de Pornichet. Cette course d’environ 150 milles nautiques se courra en double avec Benoît Hantzperg. Viendra ensuite la Pornichet Select avec ses 300mn en solitaire la semaine suivante.

L’objectif principal de cette saison est de prendre le départ de la Mini Transat le 13 Octobre prochain à Douarnenez, en direction de Pointe à Pitre.

Grâce à quelques mécènes, et à la soirée Mini qui a eu lieu le 16 Mars dernier à la dégustation Jaouen, l’association Run’O qui gère le projet a déjà réuni quasiment 20% du budget total de 55k€.

La coque du bateau est toujours vierge d’un partenaire principal, qui permettra d’avoir la certitude de partir sur cette épreuve…

Pour rappel les dons aux associations sont déductibles d’impôts (60% du montant du don pour les entreprises, 66% pour les particuliers), alors n’hésitez pas à cliquez sur plaquette mini 6,50 Run’O pour visualiser les détails du projet, et à en parler autour de vous !

Infos : Renaud MARY
Association Run’O
9 Parc des Bruyères
56470 La Trinité sur mer
renaud@runo.fr
06 26 55 38 14

Merci à tous ceux qui suivent le projet !

 

Zoom sur :

ATELIERS DE FRANCE est le partenaire privilégié des architectes, décorateurs et marques prestigieuses en France comme à l’étranger. Label de qualité, ATELIERS DE FRANCE a pour vocation de consolider des savoir-faire d’excellence et de capitaliser sur la notion centrale : un ensemblier composé des meilleurs pouvant agir partout dans le monde. Du minéral au bois, du bois à la dorure & peinture décorative et au travail du métal, ATELIERS DE FRANCE regroupe des entités aux références prestigieuses grâce aux talents de chacun, leader dans son domaine d’expertise : EDM, BREDY, FANCELLI, GOHARD et METAL&BRONZE.

Plus d’information : www.ateliersfrance.com

Samedi 16 Mars 2013 : Soirée de soutien pour la Mini Transat chez Jaouen!

Cette année encore la Dégustation Jaouen ouvrira ses porte le 16 mars pour une soirée de soutien au profit du projet Mini Transat de Renaud!

Après deux saisons chargés d’émotions, Renaud souhaite repartir sur le circuit et sur la Mini Transat, dont le départ sera donné le 13 Octobre prochain à Douarnenez. Direction Pointe à Pitre cette fois ci avec une escale aux Canaries.

Venez le soutenir autour d’une bonne moule frite, voir le programme de courses 2013 et visionner les films des saisons passées.

Menu unique :
– Moule Frite
– Phare breton
-1/4 de vin
15€ au profit de l’association Run’O
(règlement chèque ou espèce)

Ouvert à tous

Bonne et heureuse année 2013 à tous !

Après une fin d’année 2012 marquée par un convoyage transatlantique sur un catamaran de croisière,  place à 2013 et la remise en état du 535 Némo-TX et la reprise de l’entrainement, avec pour objectif la Mini Transat 2013 !

La dernière navigation de l’année s’est faite en équipage et sur un catamaran de croisière de 11m. Accompagné de deux autres bateaux skippés chacun par des camarades ministes, cette transat avait un tout autre goût que les dernières et a permis à Renaud de découvrir le parcours de la prochaine Mini transat (Douarnenez – Lanzarote – Pointe à Pitre, départ le 13 Octobre 2013).

« ça m’a vraiment  fait du bien de naviguer en équipage hors course, de profiter de la navigation différemment, avec la pêche,  la cuisine à bord, la lecture et aussi de faire de belles escales…  J’avais besoin de prendre un peu de recul sur les deux saisons que j’ai courues en mini. Le programme depuis l’achat du bateau début 2011 a été très intense et très riche sportivement, humainement et émotionnellement… J’ai maintenant hâte de me remettre dans le projet avec pour objectif d’aller au bout de la prochaine Mini Transat.»

Dès le retour mi décembre, Renaud a déposé son dossier d’inscription à la Mini Transat et Némo-TX a été mis au sec au chantier Technologie Marine à Saint Philibert. Les réparations vont avoir lieu courant janvier, un nouveau mât et de nouveaux équipements sont en commande. Les entraînements doivent reprendre début Mars, et les premières courses auront lieu mi Avril.

Calendrier des courses sur www.classemini.com/?mode=calendrier

L’objectif pour le skipper est maintenant de trouver le budget nécessaire pour confirmer sa participation ! Alors si vous avez des pistes, n’hésitez pas à le contacter !

Très bonne année à tous !

Renaud
+33(0)6 26 55 38 14
renaud@runo.fr

Hivernage et Cap sur 2013 !

Némo-TX en hivernage sur le terre plein de la trinité4° du classement annuel , et 5° du championnat de France classique solitaire mini 6,50 : les résultats de fin de saison tombent, et même si ils ne sont pas à la hauteur, suite au démâtage dans l’épreuve phare de l’année, le bilan de la saison est très positif pour le marin Trinitain.

Avec son démâtage sur les Sables les Açores les Sables , Renaud laisse filer le classement annuel mini 6,50 mais surtout le titre de Champion de France classique solitaire qu’il menait avec une confortable avance. Mais si l’on regarde les résultats de la saison, le travail et l’investissement fait depuis deux saisons sur le circuit mini de série paient :
–          3 podiums sur quatre courses terminées
–          1 victoire sur le trophée MAP
–          2 places de second lors de la Pornichet Select et du Mini Fastnet.

Renaud a su s’affirmer comme l’un des favoris du circuit cette année face à une nouvelle génération de concurrents.

La participation aux courses n’aurai pas été possible en 2012 sans le soutien de :
 la Société Nautique de la Trinité, qui a su associer la Mairie et la Sagemor (port de la Trinité sur mer) au projet
In Team 
: (cabinet de recrutement informatique)
 Aquaculture Jaouen pour la mise à disposition de la salle de dégustation pour la soirée de début de saison.
NKE Electronics pour la mise à disposition de matériel de remplacement pour la course les Sables les Açores
Bretagne Mobil pour la mise à disposition d’un Smartphone
Sailingnews.TV pour la mise en ligne des vidéos des courses
Accastillage Diffusion Nantes pour la fourniture de matériel au meilleur prix.

La famille et les amis qui ont su participer au projet !

Il manque encore quelques euros pour boucler le budget 2012, et Il est maintenant temps pour Renaud de réparer le bateau et de l’optimiser encore cet hiver, mais surtout chercher le financement indispensable pour envisager prendre une revanche sur le circuit mini l’an prochain et montrer qu’il est encore là !

Crédit Photo : Guillaume Grange @ Audialog

Alors n’hésitez pas à parler du projet autour de vous, toutes les pistes/dons sont les bienvenus !

La plaquette de présentation du projet est toujours disponible en téléchargement ici !

 

Contact Renaud :
Mob : +33(0)6 26 55 38 14
renaud@runo.fr

 

Embarquez pour une transatlantique avant l’hiver!

Vous rêvez de traverser l’Atlantique à la voile?

Embarquez à la fin de l’Automne avec Renaud sur un catamaran de croisière de 11 mêtre au départ de France ou des Canaries en direction des Antilles!

Toutes les infos sur le lien suivant : http://www.tripnco.com/trips/transat-france-canaries-martinique/20121027-20121130

N’hésitez pas à me contacter ou faire passer l’infos à vos amis!

Renaud
renaud@runo.fr
+33 (0)6 26 55 38 14
skype : renaud.mary

« Ne garder que le meilleur »

Engagé sur la course Les Sables – Les Açores, pour laquelle il partait en qualité de favori, Renaud a été contraint à l’abandon après deux jours de course à la suite du démâtage de son bateau. Ce n’est pas franchement de cette manière que le marin trinitain imaginait clôturer la saison 2012. 

La voile est un sport mécanique et la casse fait partie des aléas certes, Renaud ne le sait que trop bien, cependant ce nouveau coup du sort est difficile à encaisser pour le skipper qui visait le championnat de France. Le marin a admirablement bien géré cette fortune de mer en ramenant son bateau sous gréement de fortune jusqu’au port de la Trinité.

Renaud s’attache désormais à panser les blessures du bateau. Coté humain, il est encore un peu tôt pour faire un bilan, cependant le skipper du 535 revient sur sa saison et nous livre ses impressions.

« Je suis évidemment très déçu de ne pas avoir pu terminer cette course, car j’étais bien parti je me sentais à l’aise et avait pris le bon rythme dès les 1ères heures. Ce démâtage m’a mis un coup au moral car il a anéanti mes chances de remporter le championnat de France de course au large, ce qui était plutôt bien parti.

En ce qui concerne ma fortune de mer, ce sont des choses qui arrivent. Dans ces circonstances tu ne réfléchis plus tellement, tu agis. Je me suis entêté à ramener le bateau à la maison, aucune autre alternative ne m’a traversé l’esprit. Je me suis fait une belle frayeur lors d’un croisement avec un cargo qui ne m’a vu qu’au dernier moment malgré mes appels VHF répétés. Celui-ci m’a proposé de l’assistance mais il m’était impensable d’abandonner le bateau. J’ai ravalé mon orgueil et me suis efforcé de naviguer sous gréement de fortune trois jours durant. Je ne souhaite à personne de vivre cette expérience mais j’ai appris davantage encore sur moi-même et c’est une belle satisfaction d’avoir rallié mon port d’attache par mes propres moyens. »

Arrivé vendredi dernier, Renaud a sorti le bateau de l’eau et s’attache désormais à la préparation des réparations. L’heure est à l’évaluation des dégâts et la mise en place de solutions en vue du chantier qui aura lieu après la réalisation d’une expertise du bateau. La saison s’achève donc prématurément pour Renaud qui avait prévu de naviguer sur le Trophée Mini 6.50, qui aura lieu en septembre à La Rochelle, et lors d’un stage de fin de saison à Lorient.

En 2012, Renaud a pris le départ de cinq courses majeures du circuit Mini 6.50. Il a travaillé dur et s’est fortement impliqué pour tirer le meilleur du potentiel de son Pogo 2. Le skipper trinitain a brillé à plusieurs reprises en montant trois fois sur le podium et en remportant le Trophée MAP. La place de champion de France de course au large était à portée de main, la déception est légitime.

« Je me suis donné à fond tout au long de la saison. J’étais bien, j’y croyais dur comme fer, alors oui je dois bien avouer que je ressens une certaine frustration par rapport au championnat de France de course au large. J’aurais vraiment voulu pouvoir mettre ce titre à mon palmarès. Les performances de cette année sont le résultat de beaucoup de travail mais aussi de la conjonction de plusieurs éléments. Je ne peux pas encore me projeter dans l’avenir, mais je sais que tout sera à refaire et renouveler ce type d’enchaînement n’est pas chose facile. Je m’efforce donc de garder le meilleur de cette saison pour envisager la suite de la manière la plus positive possible. La première condition est de trouver un financement !»

regardez le film de la course et du dématage sur : http://youtu.be/5iCZ9uoauAca>

texte : Laetitia Brière

Les Sables Les Açores Top : top départ ce dimanche.

C’est ce dimanche à 13h02 que sera donné le départ de la grande épreuve de la saison 2012 : « Les Sables  – Les Açores – Les Sables ».

Renaud et son 535 seront sur la ligne de départ aux Sables d’Olonne pour attaquer 2500 Milles en solitaire. Le parcours est un aller retour aux Açores avec une escale à Horta. Cette épreuve est la dernière étape du championnat de France tour mini 6,50 en solitaire ou Renaud occupe actuellement la première place.

Après une semaine de préparation sur le ponton du Vendée Globe, le bateau est le skipper sont fins prêts et ont hâtes d’en découdre !

Les conditions annoncées vont être difficiles pour les 38 participants (8 protos et 30 séries). Les méninges vont être mises à rude épreuve durant les 8 à 10 jours de cette première étape qui s’annonce longue, avec des conditions très variées.

L’objectif pour Renaud est de ne pas prendre de  risques et d’arriver avec un bateau en parfait état aux Açores pour pouvoir attaquer la deuxième étape dont le départ sera donné le 14 Août prochain.

D’ici là vous pourrez suivre la progression de la flotte sur le site de la course http://www.lessables-lesacores.com et sur la cartographie http://lessables-lesacores.geovoile.com/2012

Faute de partenaire titre, le 535 portera le nom www.runo.fr

A très bientôt

Renaud