Retour en code rouge

A l’issu du briefing qui s’est déroulé hier en fin d’après-midi à Douarnenez, la direction de course de la Mini Transat a décidé de repasser en code rouge, ce qui signifie pas de départ dans les 36 heures.

La fenêtre météo qui laissait présager un départ aujourd’hui s’est refermée ne permettant pas à la flotte de partir sereinement vers Gijon ou une escale de 2 jours aurai permis de laisser passer le fort coup de vent attendu dimanche soir sur le golf de Gascogne.

En revanche, un départ en début de semaine prochaine, lundi soir ou mardi matin semble de plus en plus probable, les coureurs pourraient alors faire route directe vers Lanzarote.

Pour plus de détail, rendez-vous sur le site de la course www.minitransat.fr

 

Code orange

La direction de course de la Mini transat a annoncé en cette fin d’après-midi le passage en code Orange. Cela signifie qu’un départ peut être donné dans les prochaines 36 heures, soit à compter de vendredi à 6h00.

Parti naviguer cet après-midi en baie de Quiberon, Renaud a posé le pied sur le ponton de La Trinité au moment ou le code orange était annoncé.
« Ca m’a fait du bien de naviguer, ça m’a permis de rester dans le rythme pendant cette période de standby qui peut paraître longue. C’est quand même l’envie de partir et d’être sur l’eau qui nous tient jusqu’au départ.
J’étais content d’apprendre l’annonce du code orange mais il faut rester conscient que les systèmes météo sont encore complexes. »

DSCN0690

Deux options sont envisagées par l’organisation (source Mini Transat) :

Premier scénario : un départ vendredi et une escale à Gijon. Les fichiers météo laissent clairement apparaître l’ouverture d’une fenêtre pour environ 48 heures à partir de la journée de vendredi. C’est un délai suffisant pour rallier la côte nord de l’Espagne, mais qui ne permet pas de franchir sans encombre l’obstacle du cap Finisterre. La première étape serait alors tronçonnée avec un nouveau départ de Gijon dans la journée du mardi 29 octobre. Dans ce cas, ce sera un passage au code vert demain.
Deuxième scenario : la fenêtre météo entraperçue dans la journée de lundi se confirme être suffisamment grande pour laisser un délai de trois jours à l’ensemble de la flotte des Minis pour traverser le golfe de Gascogne. Cette solution est évidemment la plus simple pour les coureurs comme pour l’organisation. Mais il faut avoir confirmation que cette fenêtre ne se referme pas aussi brusquement qu’elle s’est ouverte. Dans le cas d’un départ lundi, ce serait retour au code rouge jeudi soir.

Retour donc à Douarnenez dès demain pour les 84 skippers en attente de la décision qui sera annoncée au terme du briefing météo de 18h.

 

Code rouge

La situation météo ne s’améliore pas sur le Cap Finisterre et ne laisse pour le moment aucune chance à la flotte des 84 minis de quitter Douarnenez pour prendre le départ de la course.
En effet, des rafales à plus de 50 nœuds, accompagnés d’une houle de 5 mètres sont attendus dans les prochains jours dans le Golfe de Gascogne, des conditions beaucoup trop extrêmes et risqués pour des bateaux de 6m50 menés en solitaire.

1401907_732810936745729_1275804790_o

« C’est un peu frustrant d’attendre le départ d’une course pour laquelle on se prépare depuis 2 ans. Cependant, c’est une décision que je trouve sage, le but étant de ne pas casser le bateau au bout de deux jours. L’idée est d’arriver de l’autre côté. Je garde quand même la tête dans la course et suis prêt à partir à n’importe quel moment.»

L’idée évoquée de faire un stop à Gijon en Espagne a été mise de côté par l’organisation de la Mini Transat pour des questions de logistique, ne pouvant prendre le risque de voir la flotte bloquée dans le port asturien.

Un briefing météo est organisé chaque jour à 18h au terme duquel la direction de course annonce la couleur :
Code rouge : aucun départ n’est envisagé dans les 36 prochaines heures.
Code orange : un départ possible dans les prochaines 36 heures.
Code vert : départ possible dans les 24 prochaines heures.

En attendant, la patience se doit d’être le premier allié des coureurs qui doivent se tenir prêt à un départ entre aujourd’hui et le début de semaine prochaine.
Renaud continue à étudier les cartes météo et suit de très près les analyses de la direction de course. Revenu à la Trinité pour se ressourcer et profiter de ses proches, il continue sa prospection pour boucler son budget et attend avec impatience l’annonce du code vert.

Vous pouvez toujours aider Renaud à boucler son budget. Pour cela c’est très simple rendez-vous sur : https://www.leetchi.com/c/association-run-o

Pour suivre la course de Renaud en direct :

Site internet : runo.fr / Twitter : Renaud_mary / Facebook : “535 : Némo-TX – Renaud MARY”

La Mini-Transat en quelques mots 

Parcours : Douarnenez, Lanzarote, Pointe-à-Pitre : 4021 milles, 7450 km

Plateau : 84 concurrents représentants 14 nationalités répartis en deux catégories : séries (53 bateaux), prototypes (31 bateaux)

Départ : reporté

 

Stand by pour le départ

Aucune décision n’a été prise au briefing de cette fin de journée quant au départ des 84 bateaux vers Lanzarote.
Les fichiers météo sont encore très complexes et même si la direction de course envisageait ce soir un départ mercredi, il faudra attendre le prochain briefing demain à 18 heures pour en avoir la confirmation.
Si cela se confirme, les solitaires pourraient faire une étape à Gijon en Espagne en attendant une fenêtre météo favorable pour franchir le Cap Finisterre.
En attendant, les bateaux sont en stand by dans le port de Tréboul et les skippers se tiennent prêt à larguer les amarres.

2013-10-12-5915

Retour sur la journée d’hier…

Malgré le report du départ de la Mini transat, le public était nombreux hier à Douarnenez pour admirer les bateaux, flâner sur le port et encourager les skippers.
Le beau temps et la petite brise qui s’est levée en début d’après midi dans la baie de Douarnenez ont permis aux 84 coureurs d’assurer le spectacle lors de la parade venue remplacer le départ officielle de la course.

2013-10-13-6012

Merci à Guy Royant pour les photos

Ainsi, Renaud a pu en profiter pour tester son nouveau spi et affiner quelques réglages.
Même hors course, le compétiteur s’est battu pour être dans le peloton de tête de ce parcours entre 3 bouées. En fin stratège, il a réussi à se glisser dans la tête de la flotte, séries et protos confondus.

Les noms seront collés sur le bateau demain. C’est votre dernière chance de participer à l’aventure et d’aider Renaud à boucler son budget pour finaliser le retour cargo et payer l’assurance de Némo-Tx pour la transat.

Pour cela c’est très simple rendez-vous sur : https://www.leetchi.com/c/association-run-o

Pour suivre la course de Renaud en direct :

Site internet : runo.fr / Twitter : Renaud_mary / Facebook : “535 : Némo-TX – Renaud MARY”

La Mini-Transat en quelques mots 

Parcours : Douarnenez, Lanzarote, Pointe-à-Pitre : 4021 milles, 7450 km

Plateau : 84 concurrents représentants 14 nationalités répartis en deux catégories : séries (53 bateaux), prototypes (31 bateaux)

Départ : reporté

 

Départ reporté, écoliers enjoués !

Il va falloir patienter…

La nouvelle est tombée hier après-midi sur les ondes de la Mini transat.
Le départ prévu dimanche à 13 heures a été reporté, sans annonce d’une autre date pour le moment.
Les organisateurs et la direction de course ne prendront aucun risque d’envoyer les 84 ministes naviguer dans des conditions musclées.
La météo est complexe au mois d’octobre et même si le temps s’annonce idéal en baie de Douarnenez dimanche, il en est tout autre dans les jours à venir pour la traversée du Golfe de Gascogne et le passage du Cap Finisterre.

Pour certains c’est un coup de grâce qui laisse un peu plus de temps pour les derniers préparatifs, pour d’autres comme Renaud, il va falloir prendre son mal en patience avant de s’aligner sur la ligne de départ tant attendue.

DSCN0688

« Sur un départ de course comme la mini transat, nous sommes tous conscients que le départ peut être retardé. Nos bateaux ne nous permettent pas, pour des raisons de sécurité, de partir coûte que coûte et de risquer la casse. Je suis prêt donc un peu frustré de devoir attendre mais je comprends tout à fait la décision de la direction de course. Je vais mettre ce temps à profit pour me reposer, faire un peu de sport et analyser la météo pour le départ. »

1, 2,3 Bonne course Renaud !

En attendant, Renaud a reçu ce matin la classe de CM2 de l’école Jules Verne de Tréboul.
Pour soutenir le skipper, les élèves avaient préparé un dessin qu’ils ont collé ce matin sur la grand-voile de Némo-TX avec l’aide du skipper.
A la queue leu leu, les jeunes ont porté la grand-voile à travers les pontons pour s’installer dans l’espace technique du village et poser leur œuvre d’art sur la voile.

DSCN0739

Un échange dynamique et spontané

Très intrigués et intéressés par l’épopée transatlantique du skipper, les questions ont fusé sur le ponton : « Ca va être les doigts dans le nez ta course ? Si tu tombes à l’eau tu fais comment ? Pourquoi ton bateau s’appelle Némo ? Pourquoi tu fais ça ? Tu as déjà gagné une course comme le Vendée Globe ? Ou encore plus technique, Qu’est ce que tu penses du Pogo 3 ?

Grâce à cette rencontre de ponton, les élèves vont suivre avec intérêt la course de Némo.
Le rendez-vous est pris au retour pour leur raconter l’histoire de cette Mini transat 2013.

Le report du départ vous laisse un peu plus de temps pour inscrire votre nom sur la coque du bateau et commander vos cartes postales. Pour cela c’est très simple rendez-vous sur : https://www.leetchi.com/c/association-run-o

Retrouvez les photos de l’ambiance à Douarnenez sur la page facebook “535 : Némo-TX – Renaud MARY”

Pour suivre la course de Renaud en direct :

Site internet : runo.fr / Twitter : Renaud_mary / Facebook : “535 : Némo-TX – Renaud MARY”

La Mini-Transat en quelques mots 

Parcours : Douarnenez, Lanzarote, Pointe-à-Pitre : 4021 milles, 7450 km

Plateau : 84 concurrents représentants 14 nationalités répartis en deux catégories : séries (53 bateaux), prototypes (31 bateaux)

Départ : reporté

J-4 : derniers préparatifs

A 4 jours du départ de la Mini transat qui s’élancera dimanche de Douarnenez, l’heure est aux derniers préparatifs pour Renaud Mary qui affiche une certaine sérénité.

Entre prépa physique, chargement à bord de l’avitaillement, dernière vérification du mât et quelques travaux bureautiques, le compte à rebours est lancé pour être fin prêt dimanche à 13h.

DSCN0679

C’est le moment de rentrer dans le match !

« Etre fin prêt à 4 jours du départ, c’est top ! Cela permet de se préparer sereinement aux prochaines semaines et de se concentrer sur l’essentiel. Je commence à analyser la météo et à envisager les différentes options pour le départ. »

Après quelques jours dans son fief à La Trinité sur mer, Renaud a rejoint Douarnenez et l’ambiance festive du Port Rhu pour rentrer progressivement dans le vif du sujet et s’imprégner de l’ambiance positive des pontons.

Cartes postales au bout du monde !

Grâce à son idée originale d’envoyer des cartes postales de Lanzarote et de Pointe à Pitre à ses partenaires et le soutient d’Happy Mamie, l’histoire de cette transat va faire le tour du monde de la Nouvelle Calédonie à la Suède en passant par le Portugal, la Belgique et la France.

tamponHappyMamie

Il est encore temps de participer et d’embarquer avec Renaud sur l’atlantique.

Vous aussi, recevez votre carte postale personnalisée et marquez votre nom sur le bateau pour la traversée.

Pour cela c’est très simple rendez-vous sur : https://www.leetchi.com/c/association-run-o

Pour suivre la course de Renaud en direct :

Site internet : runo.fr / Twitter : Renaud_mary / Facebook : “535 : Némo-TX – Renaud MARY”

La Mini-Transat en quelques mots 

Parcours : Douarnenez, Lanzarote, Pointe-à-Pitre : 4021 milles, 7450 km

Plateau : 84 concurrents représentants 14 nationalités répartis en deux catégories : séries (53 bateaux), prototypes (31 bateaux)

Départ : le dimanche 13 octobre, à 13 heures, diffusé en direct sur France 3 Bretagne à partir de 12h50, et sur http://okp.r.mailjet.com/redirect/0x7nhc3ojjyxqn8xn7gs4f/bretagne.france3.fr/

Dernier run avant le départ!

A 12 jours du départ de la Mini Transat, Renaud a rejoint ce matin le port de Douarnenez après une nav’ de nuit en compagnie de ses compagnons d’entrainement lorientais.

« C’est important de naviguer de nuit une dernière fois, cela permet de peaufiner quelques réglages et de vérifier l’électronique. La prochaine nuit à bord sera en course ! »

L’amarrage de Némo-TX dans le Port Rhu marque la dernière ligne droite avant le coup de canon. En attendant, pas le temps de chômer, le programme est chargé…
Avitaillement, finalisation de la trousse à pharmacie, contrôles de sécurité, derniers réglages, rangement du bateau…et recherche des derniers partenaires.

Tout doit être prêt dimanche pour le prologue. A cette occasion, les 84 skippers s’affronteront pour un dernier run dans la baie de Douarnenez.

Vous pouvez toujours inscrire votre nom sur le bateau pour la Transat pour 10€ et recevoir des cartes postales à l’escale et à l’arrivée pour 50€ en vous rendant sur : https://www.leetchi.com/c/association-run-o

RunO_web

A moins de deux semaines du départ!

Le départ approche puisque c’est maintenant dans moins de deux semaines que s’élancera la Mini Transat de Douarnenez!

Vous pouvez toujours inscrire votre nom sur le bateau pour la Transat pour 10€ et recevoir des cartes postales à l’escale et à l’arrivée pour 50€ en vous rendant sur : https://www.leetchi.com/c/association-run-o

RunO_web

Le budget avance grâce à de nombreux partenaires et de nombreux dons!
Un grand merci à tous,  n’hésitez pas à visiter la page partenaires du site: http://runo.fr/partenaires/

Après deux derniers jours d’entrainement à Lorient avec le Coach Tanguy Leglatin, je vais convoyer le bateau à Douarnenez en ce début de semaine.
Le village de la course ouvrira le 3 Octobre!

Atrès bientôt!

Renaud

Mini Transat J-33!!!

Le sprint final vers la Transat est lancé, et c’est dans 34 jours que je prendrai le départ de la Mini Transat à Douarnenez à bord du 535 Némo-TX!

524392_372423452885307_853565060_nLa Transgascogne, courrue début août s’est révélée quelque peu décevante du point de vu du résultat  (6° sur 36 concurrents), mais très satisfaisante tant le niveau est de plus en plus élevé, j’ai toujours été dans le bon paquet et la navigation sur ce parcours aller retour vers l’Espagne a été un réel plaisir! J’ai ensuite pris quelques jours de repos au mois d’août après une saison bien remplie.

Place maintenant à la préparation de la transat. Le bateau et le skipper sont prêts, il reste quelques points logistiques à préparer (commande de l’avitaillement et des cartes nécessaires, organisation de l’escale…), mais il reste surtout un budget à boucler !

En effet malgré les dons, les partenariats techniques et les opérations que j’ai montés tout au long de cette année, il me manque aujourd’hui 15 000€ pour pouvoir payer le cargo retour, l’assurance du bateau pour la transat, les frais d’hébergement et d’avitaillement pendant la période de course et aux escales, et pourquoi pas un spi neuf pour aller chercher la victoire !

Avec les déductions d’impôts le cout réel pour s’offrir le nom du bateau sur la Transat revient à 6 000€… Alors si vous connaissez des entreprises qui peuvent être intéressées n’hésitez pas à leur faire passer l’info !

Financement collaboratif : Leetchi prend le relai du kisskissbankbank

Un grand merci à tous ceux qui ont contribué à l’opération Kisskissbankbank.
Malheureusement l’intégralité de la somme recherchée n’ayant pas été collectée, tous les participants ont été remboursés.
Certains ont réitéré leur soutien en envoyant directement les dons à l’association et je les en remercie.
Pour les autres, si vous souhaitez toujours inscrire votre nom sur le bateau pour 10€, ou pour 50€ ou plus, recevoir une carte postale lors de l’escale et l’arrivée de la Transat, vous pouvez cliquez sur le lien suivant :  www.leetchi.com/fr/Cagnotte/243791/d3782f3e
ou envoyer vos dons à « Association Run’O – 9 Parc des Bruyères – 56470 La Trinité sur mer »

 

Des nouveaux partenaires techniques ont rejoint l’aventure :

Le magasin Super U La Frette sur seine : qui fourni un véhicule utilitaire pour la préparation et le suivi des courses.

www.happymamie.com qui enverra les cartes postale à l’escale et à l’arrivée de la Transat !

 

Les dates à Retenir :

A partir du 3 Octobre le bateau sera à Port Rhu à Douarnenez – Ouverture du village de la course.
6 octobre 2013 Prologue

13 Octobre à 13h : Départ de la première étape de Douarnenez, direction Lanzarote.
Arrivée aux Canaries entre le 23 et le 26 octobre 2013.

Départ des Canaries le 9 novembre 2013.
Arrivée en Guadeloupe entre le 23 et le 30 novembre 2013.

Toutes les infos sur le site www.minitransat.fr

Crédit photo : Christophe Beschi http://breschi-photo-video.com

 

2ème podium sur le Mini Fastnet

Le Mini Fastnet s’est achevé samedi soir avec la traditionnelle remise des prix.

Renaud et Kan s’offrent la troisième marche du podium en bateau de série après un peu plus de 4 jourss et 8h de course. Les quatre premiers se tenant en moins de 21 minutes.

Après la place de second l’an dernier, c’est donc un deuxième podium d’affilé sur cette épreuve pour Renaud et son 535.


« Mon bateau va vite, et je commence à vraiment bien le connaître. On a bien envoyé sur la descente. Mais à l’arrivée, on ne savait pas du tout où on en était au classement ! Dans la pétole on a toujours eu un peu d’air pour avancer, mais l’approche du Fastnet a été super longue, c’était dur. Mais on a rien lâché, sauf la nuit dernière, il y avait une mer hachée, 25 nœuds et aucune visibilité, on a un peu levé le pied. En gros, on a fait simple : sur la route et au plus vite ! »
propos recueillis à l’arrivée par Catherine Ecarlat.

le bateau va maintenant rentrer en chantier pour préparer la carène pour la Mini Transat. L’inscription vient d’être confirmée, mais il reste toujours de la place sur la coque pour finaliser le budget, alors n’hésitez pas à vous rendre sur la page http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/run-o-sur-la-mini-transat pour inscrire votre nom sur le bateau à partir de 10€!

Prochain rendez vous la Transgascogne qui partira de Port Bourgenay le 28 Juillet prochain pour un aller retour en solitaire vers Luanco en Espagne. Cette dernière échéance permettra de valider le bateau dans sa configuration transat!

Un grand merci à Ateliers de FranceIn Team, la Trinité sur merSeldenDégustation Jaouenla Société Nautique de la Trinitéla SagemorBretagne Mobile et NKE Electronics et tous les mécènes privés pour leur soutien sur cette saison.

A très bientôt

Renaud

Crédit Photo Gildas Hemon – Kerys.com