A l’aube de la Transat’

A un jour du départ Renaud et son mini sont fin prêts pour la Charente-Maritime-Bahia Transat 6.50 :

Sur les pontons de La Rochelle, la foule grouille et les journalistes s’affairent. Mais peu d’appréhension et un enthousiasme sans bornes habitent le skippeur du 535 qui peaufine la préparation de son bateau sous le soleil.

Après un chantier conséquent au mois d’aout pendant lequel Run’O prépare la carène, change le gréement dormant, les drisses et les bastaques et vérifie l’électronique, c’est le 13 août, que tout seul, il convoie Némo-TX de la Trinité. Des conditions idéales, avec 25 nds de portant, mais le tangon casse en baie de Quiberon et le voyage se termine tranquillement sous GV et Solent. Arrivé en Charente, il rejoint Aymeric Chapellier, concurrent et ami, avec lequel il cohabite pendant cette phase pré-course dans un appartement proche du port.

Dans les starting-blocks mais apaisé, Renaud confie : « Depuis La Rochelle, je n’ai pas arrêté une seconde. Le départ est tout proche et devient réel ! J’ai optimisé le bateau au maximum ces 10 derniers jours. Il me reste à boucler l’avitaillement et à prendre la ligne !»

C’est un projet qui, effectivement,  s’est très vite finalisé, sept mois seulement de
préparation, le navigateur avoue ne pas avoir eu le temps de réaliser : « On
verra bien de l’autre côté ! Pour l’instant je vois encore l’aventure
comme une sortie en baie …»

Tant mieux, c’est l’esprit serein que le 25 il prendra le large : un départ dans la pétole avec 4 à 6 nds et un début de traversée, jusqu’au Cap Finisterre, dans peu d’air toujours. Du côté de Madère, la météo s’annonce capricieuse, à défaut des pièges que réserve parfois l’anticyclone des Açores, les ministes devront gérer une dépression très étendue qui les privent des alizés portugais et leur envoie dans le nez, un vent de Sud.

Toute l’énergie dépensée dans ce projet n’aurait cependant
pas été suffisante sans les sponsors qui accompagnent Renaud sur cette Transat’, les fidèles Printerre (cartouches d’encre et toners) et In-Team (cabinet de recrutement informatique). Mais aussi le partenariat avec l’entreprise « unevoiturealouer.com », et le soutien du bar restaurant carnacois le Cornély. Et du soutien il en a aussi de sa famille et de nombreux amis sous forme de mécénat : « Ce qui aide beaucoup et donne confiance ! »,
tous seront d’ailleurs nombreux dimanche pour lui dire au revoir sur les quais
rochelais, ou de leur zodiac à la sortie de l’écluse.

Les objectifs ? Arriver le plus vite possible, avec peu
de concurrents devant. Prendre les bons réflexes et faire de la vitesse en
espérant ne rien casser.
Run champion !

Les partenaires du projet :

http://www.printerre.com/

http://www.in-team.fr/

http://www.unevoiturealouer.com/
Le site officiel de la course : www.charentemaritime-bahia.transat650.net/
Contact presse : Fanny Allard, fanny.allard @yahoo.fr

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire